CHAMPIONNAT DE FRANCE VHC des RALLYES

, par ASA

CHAMPIONNAT DE FRANCE DES RALLYES VHC 2016 - RALLYE DE LA DROME

Communiqué n°1

Un point sur le Rallye de la Drôme P. Friedman VHC 2016 à l’issue de la première journée :

Les spectateurs ont eu droit à un mano a mano époustouflant entre DUMAS et MOURGUE, ce dernier jouant une difficile remontée au Championnat de France VHC, d’autant que FOULON est solidement accroché à la 3ème place scratch et donc aux points de la seconde en Championnat !
Il semble que MOURGUE soit tiraillé entre deux objectifs : prendre le maximum de points en s’assurant seulement de devancer FOULON ou jouer le scratch sur un rallye qu’il a déjà remporté l’an dernier à condition de battre une autre référence Porschiste. Pour FOULON, dépassé en puissance, stratégie simple du wait and see. Soit il prend une bonne seconde place au Championnat, soit la bagarre devant fait des dégâts et il engrange à nouveau le maximum. Donc, une bonne issue ou une très bonne. A distance PHILIPPE exploite sa PORSCHE 930 avec prudence et régularité sur les spéciales qui ne lui sont pas trop défavorables. GUILLEMIN sur une sortie a perdu énormément de temps et a courageusement repris le rallye en dernière position avec son esprit sportif habituel.

Communiqué n°2

Rallye de la Drôme P. Friedman VHC deuxième journée : l’intensité monte encore d’un cran.

Très grosse ambiance en VHC puisque DUMAS et MOURGUE, ont bataillé toute la journée avec des écarts très faibles et à l’avantage tantôt de l’un, tantôt de l’autre. Même dans les deux derniers tours rendus plus glissant par les passages des concurrents modernes, les deux équipages de tête, pris par leur duel, continuaient à égaler voire améliorer leurs chronos ! Les changements de leader ont donc continué jusqu’à la fin de l’avant dernière spéciale laquelle avait connu le plus gros écart du week-end avec 11 secondes. C’était le prémisse de la mort de l’embrayage de MOURGUE qui laissait filer DUMAS vers une victoire qui n’avait pas encore choisi son camp.
MOURGUE perdait également sur le tableau du Championnat de France des Rallyes VHC, ne marquant pas les gros points qui auraient pu relancer sa course au titre déjà entravée par plusieurs abandons. Par contre FOULON, 2ème scratch, voyait tomber dans son escarcelle une seconde victoire consécutive au Championnat après celle de Bordeaux et creuse ainsi son avance dans le leadership du Championnat. Très rapide mais régulier, disposant d’une auto fiable, il gère parfaitement sa saison sur la longueur ce qui est souvent la bonne recette pour un titre qui se joue sur une année.
Alain PHILIPPE, 7ème scratch engrange les points du second inscrit, faisant une sortie rentable, ses prédécesseurs au classement provisoire de mi-saison étant soit absent (FLAMENT) soit très attardé par un fait de course (GUILLEMIN).