48 HEURES AUTO de DIVAJEU : Un Slalom,...

, par ASA

Communiqué n°3

79 engagés pour ce 3ème slalom et 72 partants aux essais du matin dont 13 courageux amateurs qui tentaient l’expérience sur leur auto de tous les jours en groupe « Loisir ».
Laurent JULLIAND, Cindy GUDET et Rémi BABY alignaient les 3 meilleurs temps de cette manche d’essai, devant les favoris Maxime COTELEUR et Alain BURNET-MERLIN en mode réglages. BABY prenait le pouvoir dans la première manche prenant l’avantage sur BURNET-MERLIN et une Cindy GUDET magnifiquement motivée. A partir de là, au grand dam des concurrents et des organisateurs, le prestataire chargé de la transmission et des classements plantait son serveur. Heureusement le chronométrage fonctionnait parfaitement et les manches suivantes ont pu se dérouler. Le « hic » étant que faute de dépouillement et de classement, les temps n’étaient pas disponibles. Plus de calcul stratégique possible et une seule tactique : tout donner à chaque manche ! Une aubaine pour les spectateurs et un surplus de stress pour les compétiteurs. A noter, qu’après avoir attendu un certain temps un retour promis à la normale, l’organisation décidait de faire dépouiller ‘’ à l’ancienne’’ les résultats chrono et d’assurer le calcul des classements par des personnes aguerries présentes dans le staff. Beaucoup de temps passé donc dans les saisies, mais au final, tout fût en ordre à l’heure de la remise des prix et les quatre manches ont été courues.
La seconde manche de course confirmait BABY dans son ambition de bousculer la hiérarchie, car il améliorait encore. Derrière lui Cindy GUDET, se permettait de devancer BURNET-MERLIN et COTLEUR. Cette bande des quatre se tenant en 4 gros dixièmes de seconde. Ce qui s’appelle une vraie bataille rangée ! La troisième montée voyait 2 pilotes passer sous la barre des 1’ 05 ‘’. Mais d’une part, BABY se pénalisait en renversant une quille (soit 2 secondes ajoutées à son chrono de 1’04’’955, et d’autre part COTLEUR se fâchait en signant un 1’04’’569 qui reléguait provisoirement aux second rôles ses adversaires pour la victoire. La 4ème et dernière manche voyait BURNET-MERLIN, en champion qu’il est, jouer son va-tout en 1’04’’838, un temps chassant BABY de le seconde marche du podium vers la troisième, mais insuffisant pour refaire son retard sur COTLEUR, qui a inversé le scénario de 2016 avec brio. Cindy GUDET, grâce à son excellent chrono de la seconde manche complète ce quatuor qui a régalé le public et se tient en moins de 8/10ème de seconde pour les 4 premières places du scratch.
En 5ème position, LAGIER, intouchable en groupe CM. PAIRE, lui, remporte le CN et la 8ème place. MENUEL (RENAULT Clio RS) écrase le groupe FN et se classe à une belle 13ème place scratch, juste devant COTLEUR (Marc) sur ALPINE, vainqueur pas plus inquiété du FC. BIDAUT, 16ème porte sa Clio Williams en tête du groupe A, alors qu’en FA, le petite PEUGEOT 106 partagée en double monte par la famille HEROLD remporte les deux premières places avec l’avantage à Anthony. 17ème QUAIRE se montre le plus rapide en F2000 sur sa RENAULT Clio.
POUSSE sur une RENAULT Clio RS gagne le fameux groupe Loisir, après une belle empoignade avec GALET (PEUGEOT 205 GTI), dont le meilleur chrono a été inutile à cause d’une quille renversée. En VHC, CAYRIER (Le GALLEN), seul face à lui-même, a atteint son objectif habituel : se faire plaisir dans une bonne humeur communicative.

Communiqué n°3 Philippe CHAMPAGNE
20 Août 2017 ASA Drôme