48 HEURES AUTO de DIVAJEU : SAPIN en...

, par ASA

Communiqué n°4

Dimanche 20 Août 2017 - 8 h 15 : 127 concurrents vont s’élancer pour la montée d’essai de la Course de Côte des 3èmes 48 Heures Auto de Divajeu. La météo est excellente, les bugs informatiques de la veille sont réparés, chacun sent que l’on va vivre une superbe journée de sport automobile. Et ce fut le cas !
L’auto n° 1 (celle du vainqueur 2016) causant des soucis à COTLEUR, prêt à renoncer, celui ci se voyait prêter une auto en double monte par un de ses adversaires. Le bel état d’esprit de la grande famille de la Course de Côte régnait dès le début de cette manifestation.
SAPIN signait le meilleur chrono d’essai devant un quatuor de protos NORMA emmené par GUILLAUMARD.
Dès la première montée de course, SAPIN mettait la barre à 48"335, soit à 8 millièmes du chrono victorieux en 2016 ! Mais LEONCE gardait sa MARTINI au contact et les NORMA alignaient également d’excellents temps, suivies comme leur ombre par une Cindy GUDET décidément en verve ce week-end, quelque soit la discipline. La seconde manche était encore remportée par le leader qui améliorait en 48"097, mais cette fois son challenger était GUILLAUMARD qui se montrait pressant avec un retard de 25 centièmes seulement. LEONCE passait 3ème avec un chrono très légèrement amélioré. CLAUSI et COTLEUR suivaient quant à eux à largement plus d’une seconde. La 3ème manche allait être celle du coup de tonnerre. GUILLAUMARD confirmait ses ambitions en parcourant le tracé en 47"596. SAPIN, pourtant avait fait les choses bien en continuant à abaisser son chrono. Mais la réalité était bien là : avant l’ultime montée de course, il était redescendu sur la seconde marche pour plus de 13 centièmes et il fallait sortir le grand jeu dans la 4ème ascension, sans faire l’ombre d’une faute pour garder l’espoir de l’emporter. Derrière LEONCE n’améliorait pas et voyait COTLEUR se rapprocher très dangereusement de sa 3ème place.
A un peu plus de 19 heures, SAPIN s’élançait, concentré comme seuls les grands savent le faire à chaque fois que c’est nécessaire, et claquait un 47"492 améliorant d’un gros dixième le chrono de GUILLAUMARD qui en restait là, se contentant de la victoire en proto. Un scénario déjà vécu à CRUSSOL en juin face à CHAMBEROD. Savoir renverser la situation sous la pression n’est pas donné à tout le monde. Marcel SAPIN nous aura fait dans les deux épreuves de l’ASA Drôme la démonstration qu’il était de la race des champions. Derrière, comme on le pressentait, COTLEUR continuait d’améliorer et s’attribuait pour plus d’une demi-seconde la 3ème place du podium devant LEONCE qui plafonnait sur son chrono de la seconde montée. CLAUSI, rapide et régulier pointe à la 5ème place devant une Cindy GUDET qui maîtrise superbement son sujet et remporte sa classe de cylindrée haut la main.
Suspense également en groupe N/FN où GRES (MITSUBISHI Lancer EVO 9) battu aux essais par GILLET (même auto), réalisait "à la fraiche" dans la première manche de course du matin un excellent chrono, dont son adversaire, tout en gagnant les 3 autres manches, allait s’approcher toute la journée sans parvenir à le battre, pas plus que lui à le renouveler. Une victoire donc en un coup sec pour GRES.
Le GROUPE A/FA était dominé de la tête et des épaules par DARMOCHOD (SEAT).
Le F2000 était pour SCHIFANO (RENAULT Mégane) et le FC pour PAUSELLI sur une superbe RENAULT 5 Turbo, très remarquée. Le GTTS, squelettique, revenait à la RENAULT Clio CUP de GLINSKI.
3 VHC seulement engagés ( deux monoplaces et une barquette). FERRETTI (MARCADIER) finit logiquement en tête.

________________

Une très belle journée donc pour tous. Un superbe plateau de concurrents, des spectateurs en nombre et ravi d’un spectacle sportif de qualité dans un environnement superbement mis en valeur par un soleil magnifique. L’ASA DROME ne pouvait rêver mieux pour clôturer ses épreuves de la saison 2017 !

Communiqué n°4 Philippe CHAMPAGNE
22 Août 2017 ASA Drôme