Communiqué N°2 - Pays de Crussol

, par ASA

3ème COURSE DE COTE du PAYS de CRUSSOL : La relève est assurée !

3ème COURSE DE COTE du PAYS de CRUSSOL : La relève est assurée !

Le plateau de cette 3ème édition, disputée sous une température caniculaire, s’est avéré inédit pour la lutte au scratch. En effet, le trio de tête de 2017 ayant décidé de se tourner vers le Championnat de France de la Montagne, les animateurs de l’an dernier étaient engagés à Vuillafans, laissant le champ libre à de nouveaux talents ainsi qu’aux challengers.
Bien qu’en légère baisse, la liste d’engagés promettait de belles empoignades également dans les groupes puisque GRES (groupe N) absent et DARMOCHOD (groupe A) forfait perdait l’occasion de renouveler leur performance de l’an dernier (double victoire de groupe à Crussol et Divajeu).
Dès les essais, le jeune Maxime BASSET sur son proto NORMA étouffait immédiatement tout espoir chez ses adversaires en prenant la tête du classement avec autorité et en maintenant un écart constant de 2 secondes à 2 secondes et demie sur son plus proche poursuivant. Après de nombreux mois de galères et travail de mise au point, il signait ainsi sa première victoire scratch avec panache.
COQUET (TATUUS), troisième temps des essais, reprenait quant à lui la seconde place à la première montée de course et ne la lâchait plus jusqu’à la fin, empochant au passage la victoire en monoplace. Le podium était complété par BENEDETTO (MARTINI).
BOUCHET, première concurrent derrière les protos et monoplaces, se classait 16ème scratch sur une superbe PEUGEOT RCZ engagée en GTTS, devant GILLET (MITSUBISHI Evo9), 17ème et brillant vainqueur du groupe N/FN. 18ème GUIZZON sur une 205 Rallye emportait le F2000 devant des cylindrées autrement imposante. COMBY prenait la 19ème place et la première en GT sur une belle PORSCHE GT3 qui lui avait joué quelques tours à la première montée avant de retrouver tout son tonus. 20ème scratch, GLINSKY (RENAULT Clio Cup), grâce à une bonne première montée, remporte d’un souffle le groupe A
GUIRONNET, esseulé en groupe FC sur son coupé CG, s’est néanmoins bien battu contre le chrono, en passant au fil des montées de la 35ème à la 27ème place.
Un tout petit plateau VHC avec BESSO, venu roder sa R5 Turbo en vue du Rallye de la Drôme, et CUISSARD sur une originale FORD Escort RZ 1600i, qui finissent logiquement dans cet ordre.
Nous reverrons la plupart de ces protagonistes en Août aux 48 Heures Auto de Divajeu où les différents vainqueurs auront l’occasion de tenter la passe de deux et de remporter ainsi une récompense au Challenge de la Montagne de l’ASA Drôme.

Communiqué Philippe CHAMPAGNE