38ème RALLYE DE LA DROME Paul FRIEDMAN et 17ème RALLYE VHC

Une grande première !

Exceptionnellement déplacé en septembre pour cause de Covid, le 38ème rallye de la Drôme Paul Friedman s’est couru sous un soleil estival, mettant en valeur les paysages époustouflant du Royans, que découvraient, ravis, certains nouveaux engagés.

La grande première n’est pas cette date inédite, finalement anecdotique, mais la victoire au scratch de la nouvelle Berlinette ALPINE A110 aux mains de l’équipage LAFAY - MATHON qui resteront comme les premiers à inscrire cette descendante d’une icône légendaire à la première place d’une épreuve routière.
Après un premier tour où LACOMY, multiple vainqueur de l’épreuve avait pris le commandement, sans distancer la berlinette, le second tour voyait celle ci se hisser en tête après la sortie de route de la CITROEN C3 R5, reléguant ses poursuivants à près d’une demi minute. PEZZUTTI (SKODA R5) MOULIN (idem) et MOUNARD (PEUGEOT 207 S2000) attaquaient sans relâche, mais l’ALPINE, très à l’aise dans le serré comme dans le rapide, gérait son avance jusqu’au drapeau à damier qu’elle franchissait avec 27"5 d’avance. La bagarre du podium installait PEZZUTTI - RATIER dans une seconde place qui ne fut pas vraiment contestée. Par contre la dernière marche a été l’objet d’une empoignade de bout en bout entre MOULIN - CONSTANT et MOUNARD - MARREL, ces derniers finissant par imposer avec brio la groupe A, ne s’inclinant que devant une seule R5 (8 au départ).
CARDENAS - AUGE 6èmes remportent le groupe F2 également sur PEUGEOT (306 S16) - Le groupe N revient à LE COARER - LEMAIRE sur SUBARU Impreza. 70 équipages ont été classés sur 108 partants.
_____________________

Les VHC toujours accueillis en VIP à St Jean en Royans, n’ont pourtant pas répondu en masse à l’appel des organisateurs, qui au vu des encouragements à "porter" le rallye dans des conditions difficiles, pensaient que les belles paroles reçues seraient plus suivies d’effets. Un plateau assez peu garni donc (17 partants), avec, Dieu merci des fidèles de l’épreuve dotés de matériels de qualité. Après un démarrage en fanfare, les 2 RENAULT 5 Turbo (GUILLET - PACAUD et BESSO - DERUEM) quittaient la scène sur panne ou touchette. PAUGET (PORSCHE 930) prenait la tête très brièvement avant que les dieux de la mécanique ne le trahissent à son tour. SERMONDADAZ - SERMONDADAZ (FORD Escort RS) qui étaient restés toujours au contact rentrent du coup en leaders à St Jean en Royans après l’ultime spéciale de la journée, disputée en nocturne. Rapides et réguliers, ils conserveront la tête du classement jusqu’à l’arrivée finale. Roulant en catégorie CLASSIC, ils laissent la première place officielle du rallye (règlement oblige) à leur dauphin VHC, l’équipage Suisse BERARD - BERARD (Escort également) suivis de la petite RENAULT 11 Turbo de DELLUC - LAMOTTE très en verve. La quatrième place chronométrique revenant encore à une "CLASSIC", la TRIUMPH TR7 V8 de MARIE qui "apprenait" son auto et a amélioré ses temps tout le week-end.
____________________________

L’ASA Drôme remercie chaleureusement les municipalités qui ont trouvé des solutions avec elle pour prendre en compte les difficultés exceptionnelles de cette édition 2020, ainsi que tous les bénévoles qui ont officié avec une grande motivation dans ce contexte particulier. Elle est heureuse de féliciter son partenaire ALPINE VALENCE qui a pu voir une auto de la marque écrire une page historique avec cette victoire dans son épreuve phare. S’imposer dans le Vercors est le signe d’une performance de haut niveau. Bravo à la berlinette du XXIème siècle !

Communiqué n°5 Philippe CHAMPAGNE
3 Septembre 2020 ASA Drôme